Home

AGIR SUR TON MODE DE VIE

Nous te proposons d’aller plus loin que la pratique un peu aléatoire des écogestes classiques en adoptant une démarche plus rigoureuse et plus efficace. Commence par estimer ton impact, et analyse le pour essayer de le réduire en agissant sur les gestes à fort impact qui peuvent être réduis avec peu d’efforts.

Commencer par estimer ton impact

L'impact, kézako ?

Chaque action a un impact car tous les biens et services que nous utilisons consomment de la matière, de l’énergie et de l’espace, et génèrent de la pollution lors de leur production, de leur utilisation et de leur fin de vie.
L’impact est multiple : exploitation de tous types de ressources renouvelables et non renouvelables ainsi que pollutions diverses.

Comment est-il estimé ?

Estimer l’impact d’un seul produit requiert de nombreuses informations, que beaucoup d’entreprises n’arrivent pas à rassembler. Car cela demande de connaître tous les divers impacts causés durant l’ensemble du cycle de vie du produit.
Pour simplifier, nous proposons de se concentrer sur 2 types d’impacts : l’empreinte écologique et le bilan carbone. Et les méthodes de calcul utilisent des hypothèses simples en se basant sur des moyennes d’impact par consommation/utilisation de biens/services.

Comment peux-tu l'estimer ?

En utilisant des calculateurs d’impact ! Voici un calculateur qui te permet d’estimer ton empreinte écologique et ton bilan carbone :
Et voici un autre calculateur, plus précis pour analyser ton bilan carbone :

Réduire efficacement ton impact

Identifier les leviers d'action

Les calculateurs proposent une analyse de ton impact. Utilise le pour comprendre lesquelles de tes actions sont à fort impact. N’hésite pas à te renseigner sur l’impact moyen des Français pour te situer.
Par exemple, Robert mange un steak tous les matins. L’empreinte écologique est énorme. De plus, c’est largement au dessus de la moyenne nationale.

Découvrir les alternatives

Il existe de nombreuses alternatives aux gestes classiques, viens les découvrir pour diversifier les possibilités qui s’offrent à toi :
Par exemple, Robert pourrait manger d’autres viandes ou des légumineuses, ou même changer complètement de régime alimentaire et manger un petit déjeuner normal.

Prioriser et passer à l'action

Identifie tes gestes qui ont un impact fort et pour lesquels tu es prêts à faire des efforts en mettant en place des alternatives. Et si tu es chaud, tu peux même te faire un suivi en mettant à jour ton estimation régulièrement !
Robert va réduire progressivement sa consommation de viande et remplacer ses steaks du matin par une bonne omelette.
sinformerevnetnoir

SENSIBILISER SON ENTOURAGE

Nous te proposons 4 approches pour sensibiliser ton entourage : le partage de documents, l’utilisation de jeux, le travail de ton discours pour sensibiliser et l’invitation à des événements. Ces 4 approches peuvent être complémentaires.

Partager des documents

Pour t’aider, nous proposons des packs sensibilisation qui rassemblent divers courts documents accrocheurs que tu peux partager autour de toi. 4 packs sensibilisation sont destinés à quatre catégories de personnes : adolescents, étudiants, jeunes actifs, et âgés de plus de 30 ans. Dans chacun des packs, tu trouveras 8 ou 9 courts documents, chacun est associé à une étape de la prise de conscience, une sensibilité et aux émotions qu’il peut générer. Ces documents sont destinés à attiser la curiosité, à donner à tes interlocuteurs l’envie d’en apprendre plus.
Tu peux aussi te débrouiller comme un grand et choisir toi-même tes propres documents à partager pour qu’ils soient plus adaptés à ton entourage. Pour cela, tu peux notamment aller fouiller dans l’espace connaissance qui rassemble une multitude de ressources !

Utiliser des jeux

Le jeu permet de faire passer des message en mêlant information et action tout en passant un bon moment. C’est une méthode efficace car l’expérience est vécue, elle est plus intense et plus marquante. Voici quelques exemples de jeux que tu peux animer avec tes proches.

La Fresque du Climat

C’est un atelier interactif de 2-3h durant lequel les participants réfléchissent ensemble pour lier des cartes qui représentent des causes et effets du changement climatique. L’objectif est de s’approprier le sujet, de manipuler sa complexité et de prendre un certain recul. Tout le monde peut devenir animateur à condition d’avoir les connaissances techniques suffisantes. Mycélium organise régulièrement des Fresques.

Terrabilis

C’est un jeu de société de plateau. Chaque participant gère son pays, avec ses contextes sociaux et économiques, ses propres ressources et divers aléas tels que des catastrophes naturelles et des conflits armés. Le but : atteindre les objectifs du développement durable en collaborant avecles autres pays. Le jeu est adapté à tous les ages et dure environ 1h. Il permet de réaliser la complexité des interdépendances entre les différents acteurs sociaux et l’environnement.

Le jeu de la ficelle

C’est un jeu de rôle dans lequel chaque participant est un aliment ou un acteur de la société. L’objectif est d’identifier ensemble les liens entre chaque personne. Chaque lien est matérialisé par un bout de ficelle que relie les participants. A la fin, une toile de ficelle d’une complexité incompréhensible. Ce jeu sert à faire prendre conscience de la vision systémique et de l’impact de notre alimentation. Il dure 1h30 et nécessite peu de matériel.

Un pas en avant

Chaque participant joue le rôle d’un acteur de la société. Au début, tous sont alignés. Puis, l’animateur liste des situations. Chaque participant avance d’un pas lorsqu’il considère que son personnage peut se retrouver dans cette situation au cours de sa vie. A la fin chacun dévoile son rôle et on constate les inégalités. Ce jeu a pour objectif de faire prendre conscience des inégalités de façon immersive, et de briser les stéréotypes. Il dure environ 1h et ne demande pas de matériel.

Discuter et convaincre

Si tu as le temps, la patience et le tact, tu peux essayer de discuter avec tes proches, en tête à tête si possible car c’est souvent plus efficace. Plusieurs approches sont possibles, il s’agit de s’adapter en fonction de l’interlocuteur. Ici on utilise une image : si la connaissance était rangée dans un seau, la prise de conscience serait de plonger la tête dans le seau. Nous proposons 3 approches, il en existe sûrement d’autres. Ces approches sont complémentaires, à toi de te construire une approche qui te convienne et te semble adaptée à ton interlocuteur.

L'approche de l'intello

Présente ce qu’il y a dans le seau
Il s’agit d’exposer de façon rigoureuse et factuelle une CES*. Par exemple, plus le changement climatique, tu peux expliquer les mécanismes en jeu, les faits, la fiabilité des résultats scientifiques, les prospections des experts, puis les conséquences sur les sociétés humaines. Avant de te lancer, tu peux t’entraîner à l’oral comme à l’écrit, seul ou avec des amis, et t’aider d’outils déjà existants :
AvenirClimatique
The Big Conf'
CPLC
Combattre les climato-sceptiques
RéseauActionClimat
Kit pédagogique

L'approche de Socrates

Fais le se diriger tout seul vers le seau
Le questionnement socratique consiste à poser des questions à ton interlocuteur pour l’inviter à reconsidérer certains acquis, préjugés ou tabous dans l’objectif de le pousser à envisager de nouvelles perspectives et une nouvelle vision du monde. Tu poses les questions, il cherche les réponses et tu peux l’assister en lui fournissant certains éléments techniques. Le sujet de la conversation peut être très large (comme une CES*) ou très spécifique (comme la provenance de l’avocat que tu es en train de manger).

L'approche du bourrin

Mets lui le seau sur la tête et secoue très fort
L’approche est moins subtile, le mot d’ordre n’est plus rigueur ou pédagogie, mais de faire peur. Il s’agit de fonte des calottes glacières et du permafrost, de la disparition des abeilles, de transformation de l’Amazonie en désert… et autres menaces des plus effrayantes qui menacent la survie d’espèces animales, de paysages, ainsi que la survie de l’espèce humaine, donc notre avenir et celui de nos enfants.

Inviter à un événement écolo

Tu peux aussi inviter des proches à des événements à tendance écolo, comme des conférences sur tel ou tel sujet, des ateliers ou organiser ton événement pour animer un jeu par exemple. Pour chercher des événements, tu peux commencer par regarder les calendrier des associations et les programmes des lieux écolos de ta ville. Nous en donnons quelques exemples dans « Agir collectivement » ci-dessous. Tu peux aussi regarder le calendrier de Mycélium :
membrenoir

AGIR COLLECTIVEMENT

Il existe de nombreuses personnes qui se bougent déjà et mènent des actions que tu peux rejoindre. Il suffit de chercher pour trouver ! Pour cela, tu peux chercher directement des actions ponctuelles, ou te tourner vers des associations pour t’engager plus durablement.

T'engager directement dans des actions collectives

Il existe des sites Internet qui recensent les actions que tu peux rejoindre. Sinon, tu peux aussi te rendre dans des lieux alternatifs pour rencontrer ces acteurs du changement et te faire embarquer dans leurs projets !

Le transiscope

C’est un site qui cherche à centraliser et cartographier les initiatives locales.

IlEstEncoreTemps

Ce site propose des actions diverses et variées, dont des actions collectives que tu peux rejoindre.

Les QG écolos

T'engager dans une association

Tu peux rejoindre des associations dynamiques qui mènent divers projets et ont besoin de bénévoles ! Nous avons sélectionné quelques asso’ ou réseaux d’asso’ qui mènent des projets très différents, à toi de voir lesquels te correspondent le mieux.
enseignementnoir

AGIR DANS TON ECOLE

Tu es étudiant et souhaite agir dans on établissement ? Mycélium, en collaboration avec le Manifeste étudiant pour un réveil écologique, Together for Earth, Campus Z et le BNEI ont construit un premier kit enseignement et transition écologique. C’est un outil pour guider, soutenir et solidariser les initiatives au sein des établissements visant à faire évoluer l’enseignement des enjeux environnementaux !
Pour rejoindre les étudiants qui s’investissent dans ce projet et recevoir l’accès au kit, il faut remplir un court formulaire accessible ci-dessous.
job

AGIR DANS TA VIE PROFESSIONNELLE

Beaucoup d’entre nous ressentent un certain conflit entre leurs convictions et la finalité des activités auxquelles ils participent dans leur vie professionnelle. Mais il est possible de mener de nombreuses actions sans remettre fondamentalement en question son entreprise ou son métier.

Mettre en place des écogestes

Applique des écogestes au travail et incite tes collègues à le faire. En plus de rendre votre quotidien moins cher en planète, cela pourrait contribuer à modifier les habitudes générales de tes collègues. Pour avoir des idées d’écogestes, voici un très bon article de notre-planete.info :

Organiser des événements

Afin de faire découvrir certains sujets et sensibiliser tes collègues, tu peux proposer au service RSE et aux services RH et communication d’organiser des événements de team building. Tu peux te proposer pour organiser, ou suggérer l’intervention d’associations :

Transformer la stratégie

C’est une démarche qui peut sembler impossible. Mais peut-être que ça vaut le coup d’essayer, nan ? Pour cela, tu peux tenter de faire comprendre à la direction que ses intérêts stratégiques convergent avec des considérations écologiques. Tu peux tenter une présentation toi-même, ou faire intervenir des professionnels :

Travailler à temps partiel

Tu peux envisager de négocier un temps partiel, par exemple 4 jours sur 5 par semaine. Cela te permettrait de travailler sur d’autres projets pendant ce temps libre. Il peut sembler difficile de négocier un tel contrat à l’embauche ou même après l’embauche. Pour avoir quelques astuces à utiliser pendant la négociation, tu peux lire l’article suivant :
Si tu souhaites + t’engager, tu peux te rendre sur notre page agir « Passionnément ».
CES* : Crises Environnementales et Sociales – TES** : Transition Ecologique et Solidaire